Nous sommes le 19 Nov 2019, 17:17




 Page 1 sur 2 [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 29 Juil 2010, 21:22 

Inscription: 27 Sep 2009, 14:36
Messages: 128
Type de bateau: Sharki
Numéro du bateau: 175
Nom de votre bateau: DOUG-LE
Port d'attache: Canet en Roussillon
Bonjour à tous,

l'émerillon haut de l'enrouleur est bloqué et refuse obstinément de tourner malgré WD 40. J'en ai commandé un neuf chez Amel, mais pour sortir l'ancien de l'étai il faut d'abord désaccoupler le moteur du tube d'enrouleur. Chez Amel on m'a dit "vous enlevez les rivets ensuite c'est évident". Si quelqu'un pouvait me préciser l'évidence... Parce que une fois les rivets qui solidarisent le tube avec le haut du moteur enlevés, rien ne bouge. Faut-il démonter la poulie crantée de secours ? la boite d'engrenage ? autre ?
Merci à ceux qui savent de me faire part de leur expérience.
JCB


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 30 Juil 2010, 11:38 

Inscription: 27 Sep 2009, 14:36
Messages: 128
Type de bateau: Sharki
Numéro du bateau: 175
Nom de votre bateau: DOUG-LE
Port d'attache: Canet en Roussillon
Problème résolu,

le tube était collé en bas sur 5cm de profondeur avec du mastic silicone dans son logement.
Effectivement il suffit bien, en théorie, de faire sauter les rivets pop pour désaccoupler.


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 17 Aoû 2010, 14:07 

Inscription: 20 Oct 2009, 14:04
Messages: 21
Type de bateau: ketch
BOS JEAN CLAUDE a écrit:
Problème résolu,

le tube était collé en bas sur 5cm de profondeur avec du mastic silicone dans son logement.
Effectivement il suffit bien, en théorie, de faire sauter les rivets pop pour désaccoupler.


Bonjour jean claude,

J'ai le même problème que toi avec l'émerillon de génois. Peux tu m'indiquer comment tu as procédé, stp ?
as tu sorti entièrement le tube de l'enrouleur, le moteur, létai?? comment as tu réussi à le débloquer?. Pour ma part
je n'ai pas réussi à le sortir, mais je n'ai pas osé taper dessus, ne sachant pas comment c'était fait. Alors j'ai téléphoné chez Amel et le technicien très sympa, m'a suggéré de couper le tube au ras de la collerette où il est emmanché et de sortir le moteur en le débranchant depuis la boit de dérivation située dans le coffre avant babord. Cette solution ne me plait qu'à moitié et ne peux être envisagée qu'en dernier ressort car comment une fois coupé, sortir le bout qui reste dans la collerette????
merci pour tes précieux conseils.
PS: il m'a proposé un nouvel Emérillion garantie à vie mais à presque 600€, c'est cher le roulement et les joints spi.... :o

Philippe


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 17 Aoû 2010, 16:27 

Inscription: 27 Sep 2009, 14:36
Messages: 128
Type de bateau: Sharki
Numéro du bateau: 175
Nom de votre bateau: DOUG-LE
Port d'attache: Canet en Roussillon
Bonjour,

apparemment il y a une épidémie qui frappe les émerillons. Pour le prix, je viens de faire le chèque ce matin, c'est 849,16 € TTC... J'ai essayé de faire réparer en atelier de mécanique, c'est indémontable et irréparable...
Je vais décrire ce que j'ai fait :
- J'ai tel chez Amel où on m'a dit : "enlevez lez rivets pops, après c'est évident"
C'est donc ce qu'il faut faire d'abord : percer les rivets.

C'est vrai en théorie, mais comme ça ne venait pas, voici ce que j'ai fait :
- J'ai assuré le mat par la drisse de foc
- J'ai attaché le tube d'enrouleur avec la drisse de spi 1m au dessus du moteur pour le retenir.
- J'ai défait le bout qui rend solidaire l'ensemble moteur tambour du balcon avec sa planchette.
- J'ai enlevé le capot de protection du moteur "pour voir". Il ne tient que par du mastic silicone qui assure également l'étanchéité. En théorie ce n'est pas utile, je ne le redémonterai pas quand je remettrai l'émerillon neuf.
- j'en ai profité pour sortir le moteur (les boulons de fixation deviennent accessibles) ne pas oublier de désaccoupler le moteur (goupille fendue enlevée, manette vers le bas) Ce n'est pas utile non plus, en principe.
- Mais ça m'a permis de voir que rien ne retenait (en principe toujours) le tambour sur l'arbre.
- Nouvelle giclée de dégrippant nouveaux coups de marteau (avec cale en bois...) RIEN
- En regardant mieux j'ai vu que le fond du tambour était bouché au mastic silicone
- Le tube était donc collé au silicone dans le tambour entre les gorges.
- cutter, petit tournevis, fil de fer, beaucoup de patience, j'ai enlevé tout ce que j'ai pu.
- Nouveau coup de marteau, le tambour est descendu gentiment.
- Enlever les goupilles du ridoir d'étai, dévisser l'étai, reprendre un peu de drisse de spi pour bien remonter le tube.
- Il ne reste qu'à sortir le tambour et l'émerillon est dans la main.

Donc en résumé : s'il n'est pas collé, tu perces les rivets pop, tu empêches le tube de descendre en le relevant par la drisse de spi (et un renvoi au balcon pour qu'il ne recule pas ), tu tapes sur le dessus du tambour et l'ensemble moteur tambour doit se désolidariser du tube. Il n'y a plus qu'à défaire l'étai pour sortir l'émerillon par le bas. S'il est collé, bon courage !

C'est comme tout, quand on l'a fait une fois, c'est très simple.

JCB


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 17 Aoû 2010, 17:32 

Inscription: 20 Oct 2009, 14:04
Messages: 21
Type de bateau: ketch
[quote="BOS JEAN CLAUDE"]Bonjour,

apparemment il y a une épidémie qui frappe les émerillons. Pour le prix, je viens de faire le chèque ce matin, c'est 849,16 € TTC... J'ai essayé de faire réparer en atelier de mécanique, c'est indémontable et irréparable...

re: bonjour jean claude,

Merci d'avoir répondu aussi vite à mon mail. Pour le prix, le technicien l'as demandé devant moi à la comptable qui a dit 586€.
A ce prix là, il est garantie à vie car tout à l'intérieur est en PPE. Par contre il m'a bien confirmé que le kit d'origine était disponible avec une durée de vie d'environ dix ans... Il m'a également confirmé au téléphone qu'il n'y avait pas de problèmes particuliers pour effectuer le remplacement des joints et roulements et qu'il n'était pas nécessaire de les lui commander car tout est du standard. Peux tu me confirmer dès réception de ton nouvel émerillon, le prix et le modèle qu'ils t'ont envoyés.
Demain j'essaie ta manip. et je te dirais ce qui en advient.

A+


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 17 Aoû 2010, 20:44 

Inscription: 27 Sep 2009, 14:36
Messages: 128
Type de bateau: Sharki
Numéro du bateau: 175
Nom de votre bateau: DOUG-LE
Port d'attache: Canet en Roussillon
Bonsoir,
pour le prix, hélas, je confirme...
Pour le modèle, le technicien Amel m'a dit qu'il n'avait plus que des émerillons de super maramu. Il m'a confirmé que les émerillons d'origine n'étaient ni démontables ni réparables. Il m' a demandé quel était le diamètre du tube et comme je lui ai dit 45 mm il m'a dit qu'il allait le mettre à cette dimension (le tube du SM fait 50mm). Effectivement l'émerillon que j'ai reçu est plus volumineux que celui d'origine (j'espère que ça ne posera pas de problème au remontage) et comporte une bague intérieure pour passer de 50 à 45mm.
Peut-être n'avons nous pas le même interlocuteur, comme je suis en méditerranée je suis renvoyé sur Amel Hyères. Si ça se trouve, j'aurais payé 300 Euros de moins en m'adressant quand même à La Rochelle...
A demain pour la suite du feuilleton.


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 18 Aoû 2010, 16:33 

Inscription: 20 Oct 2009, 14:04
Messages: 21
Type de bateau: ketch
Bonjour jean claude,

Comme promis je reviens vers toi pour te tenir au courant de mes investigations.

1°) j'ai été au plus rapide possible, à savoir:

- relâchement du pataras et balancines d'artimon.
- assurer le mât principal sur l'avant à l'aide de la drisse de spi et des deux drisses qui doivent servir
en principe au futur etai largable
- démontage des deux boulons freinés qui tiennent la patte en V pour tenir par dessous le moteur,
- maintien du tube de l'enrouleur à l'aide de la drisse de génois pour éviter qu'il ne descende,
- mise en place d'une vis plus grande en lieu et place de l'une de celles qui maintiennent la bague où se trouve l'oeillet
de fixation du génois afin de maintenir l'émerillion à un mètre du fourreau qui maintien le tube de l'enrouleur,
- matériel pour sortir le tube de son logement : petite masse de 1,5kg et un jet en bronze (un bout
d'arbre d'hélice).
- après vérification de la non présence de silicone, on tape un coup, puis un deuxième et le tube sort tout seul comme
un grand ;)
- mise en place d'un bastin en travers sur le balcon qui passe sous la planchette du moteur, pour supporter ce dernier,
- dernière vérification de l'arrimage du mât, pas de vent c'est OK!
- on détend complètement l'étai de génois non sans avoir au préalable mis un morceau de scotch servant de repère
pour savoir jusqu'où le retendre,
- une fois désolidarisé, on enlève le bastin qui supporte le moteur, celui-ci descend,
- enfin, on débloque la vis qui maintien l'émerillion et celui-ci descend à son tour,
- il n'y plus qu'a le sortir et remettre l'étai en place provisoirement.

Temps total de la manip. environ une heure un quart.

Pour le démontage, je l'ai emmené dans un atelier de mécanique équipé d'un presse. Aucune difficulté pour le démontage. effectivement tout est standard à part la butée à rouleau. J'ai donc téléphoné chez Amel (à hyères) pour qu'il me l'envoi d'ici à vendredi (je n'ai pas eu le technicien mais la secrétaire).

Voilà, donc le mien est venu facilement et se démonte sans problème.

Je te tiens au courant pour la suite.

A+

Philippe


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 26 Aoû 2010, 09:01 

Inscription: 20 Oct 2009, 14:04
Messages: 21
Type de bateau: ketch
bonjour,

je reviens donner les dernières nouvelles au sujet de l'émerillon de l'enrouleur de génois. J'ai reçu la butée de chez AMEL (très rapide). Par contre j'ai eu quelques déboires avec l'atelier de mécanique, sur lesquelles je passe.
j'ai ramené l'émerillon à la maison, et après inspection, les joints à lèvres sont à remplacer ainsi qu'une des deux bagues en plastique qui logent ceux-ci. Les joints ont été commandés par Internet (coût : 22.96 TTC, livrés), quant à la bague
j'en ai refaite une au tour ( j'ai un petit tour et une petite fraiseuse à la maison, alors çà aide ;) ), avec du plastique trouvé chez un ferrailleur (coût 2.50 € et un peu de sueur :lol: ). remontage avec de la graisse au lithium (çà j'en avais).
J'irais remonter le tout très bientôt. Voilà, la manip. m'aura coûtée (sans la butée, je n'ai pas encore la facture), moins de trente euros...

A+

Philippe


Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 02 Avr 2011, 04:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2009, 18:38
Messages: 58
Localisation: Malaisie
Type de bateau: Super maramu 2000
Numéro du bateau: 343
Nom de votre bateau: Badinguet
Port d'attache: Toulon
Bonjour, c'est notre tour pour le changement de l'émérillon

Les 2 butées situées sur l'émerillon se sont mises à taper en haut du mat à l'enroulement et déroulement de la voile, ça accroche, mauvais signe
A l'examen, il y a du jeu dans la double bague et les roulements semblent très usés. Inutile de remplir de graisse cette pièce, ça ne sert à rien sauf à se salir assurément. Il faut donc sortir cet émerillon pour le réparer ou le remplacer et pour ceci, il faut désaccoupler le tube de l'enrouleur de la roue crantée et du moteur... Selon AMEL, il suffit de faire sauter les 8 têtes de rivets et le moteur descend tout seul, tu parles !!! Attention à bien retirer à la perceuse tous les morceaux de rivets et on peut y aller de bon cœur car l'étai reste protégé par une deuxième épaisseur de tube, faite attention tout de même ! Il est inutile de dévisser les trois boulons situés en bas de la roue crantée.
Nous avons retirer tout le silicone que nous avons pu dans les trois gorges de l'enrouleur, assuré le tube en haut et la moteur en bas, taper dessus avec une masse et une calle de bois , chauffer encore et encore mais rien n'y a fait.
On pourrait presque sortir l'émerillon par la haut mais il faut scier en deux une bague qui ferme l'enrouleur en haut. cette bague est tenue par 6 rivets aussi, peut-on la scier , riveter à nouveau les 2 demi-bagues et mettre un collier par dessus...
En désespoir de cause, nous avons tombé l'étai... Il faut pour cela, assurer le grand mat avec des drisses, relâcher tout le gréement et retirer le bloc moteur qui pèse son poids ! Le problème reste entier mais nous sommes plus à notre aise sur le sol !
Nous avons scié le tube de l'enrouleur au ras de la roue crantée, nous perdons environ 6 centimètres de longueur de tube mais il y a de la marge. Attention à couper prudemment tout en tournant le tube pour ne pas endommager l'étai. Mais tout ceci n'est pas suffisant, impossible de désaccoupler ce satané enrouleur.
Nous avons attaché un palan (retenue de bôme) à l'œil de la partie supérieure de l'étai et un autre palan au niveau de la roue crantée et mis tout le système sous une forte tension. Ensuite, à la masse, nous avons enfoncé lentement mais surement l'extrémité inferieure de l'étai dans le moteur puis dans la roue crantée et l'étai est sorti accompagné du bout de tube que nous avions scié pour rien finalement, enfin ! Il y a deux demi-bagues qui ceinturent l'etai dans son passage au travers de la boite mécanique et un joint plat tout simple au fond du cylindre vide de la roue crantée. L'émerillon se démonte assez facilement avec une presse et aniqueles billes des roulement sont à changer ainsi que les flasque ou les joints à lèvres...
Voilà une belle galère !

Ne mettez pas de WD 40 sur les roulements de l'émerillon, il parait que le matériau dans lequel sont faites les billes n'apprécie pas du tout. En tous cas, nous ne l'avons jamais fait. L'émerillon est donné pour une durée de vie de 10 ans et nous y sommes !
Nous avons profité pour verifier l'etai.
Bon courage



_________________
Nicolas POITOU
BADINGUET
http://www.partiraularge.com
Hors ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: dépose moteur enrouleur de foc
MessagePosté: 04 Avr 2011, 06:17 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2009, 18:38
Messages: 58
Localisation: Malaisie
Type de bateau: Super maramu 2000
Numéro du bateau: 343
Nom de votre bateau: Badinguet
Port d'attache: Toulon
Juste un mot pour corriger une errieur...
L'emerillon ne se demonte pas avec une presse !!! Ce sont les billes qui tiennent les deux bagues l'une dans l'autre. Il faut retirer les deux petits bouchons en plastique qui obstruent les trous de gouttieres où se trouvent les billes (à l'interieur du tube). ensuite, une par une, les billes sortent et lorsqu'il n'y en a plus, les deux parties de l'emerillon se desolidarisent. Il suffit de racheter des billes et de les remplacer, l'emerillon est pret pour 10 ans de plus !



_________________
Nicolas POITOU
BADINGUET
http://www.partiraularge.com
Hors ligne
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 2 [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: