Tangonnet - tangon sur Sharki

Bonjour à tous, j’ai à bord de mon Sharki acheté récemment un spi symétrique que je souhaite utiliser (avec chaussette) du vent arrière au largue, en remontant si possible vers le travers (uniquement par vent faible bien-sûr). J’ai aussi un spi pour l’artimon que je n’ai jamais utilisé non plus.

Ma question porte sur l’utilisation du tangon et du tangonnet: doivent ils être montés et utilisés absolument dans l’axe (donc perpendiculaires à l’axe du bateau), ou peut on accepter, plus on « remonte » au vent, de décaler le tangon vers l’étai de génois? En effet, quand on ouvre ainsi l’angle entre tangonnet et tangon, j’ai l’impression que cela va forcer au niveau de l’articulation entre tangon/tangonnet, donc forcer sur les bas-haubans.

Est-ce donc une configuration prévue par amel ou faut-il absolument conserver l’axe rectiligne tangonnet-tangon?
Merci de vos réponses et désolé si ce sujet a déjà été traité.
Amicalement et bonnes nav à tous.

Bonjour bruno
Je pense que la configuration tangon+tangonet est essentiellement conçue pour l’utilisation du génois éventuellement associé au balooner. Le système est totalement bridé par 4 bouts (balancine, hale-bas, bras et écoute). La seule modification suggérée par amel était de remonter éventuellement un peu le tangon pour éviter qu’il ne plonge dans l’eau en cas de fort roulis…
Pour utiliser un spi il serait certainement préférable d’avoir un tangon classique.
Attention à l’utilisation d’une drisse de spi qui ne fait pas toujours bon ménage avec les « cornes » fixées sur l’émerillon du génois !

Merci Gamelan pour cette réponse très claire. J’aimerais votre avis concernant le choix des voiles pour un programme semi-hauturier et hauturier. Je dois en effet changer mon génois et je vais compléter la garde robe par une voile de portant (spi Asym ou code D/H) et une trinquette.
J’hésite en effet entre les deux combinaisons suivantes, sachant que je suis en train d’équiper le bateau d’une delphinière:

  • génois grand recouvrement - trinquette - spi Asymétrique sur chaussette - spi symétrique sur chaussette avec tangon classique (donc je vais abandonner le système tangon-tangonnet qui est davantage orienté vers l’emploi génois/balooner)
  • génois faible recouvrement - trinquette - code D (ou H selon les voileries) sur emmagasineur - spi symétrique sur chaussette avec tangon classique (donc abandon du tangon - tangonnet)
    J’ai donc un choix à faire entre remonter mieux au vent avec un code (60/70 ° jusqu’à 140 du vent apparent) sur emmagasineur (facilité d’utilisation), et donc utiliser le spi symétrique aux allures descendantes
    ou
    moins remonter au vent (90/100° jusqu’à 165), et n’utiliser le spi symétrique qu’au seul vent arrière.
    Je ne sais pas si je suis très clair mais j’aimerais votre avis si vous étiez dans mon cas.
    Bien à vous.

Le génois à grand recouvrement se justifie pleinement avec l’utilisation du système Amel tangon+tangonet. Sinon, un génois plus petit facilitera les virements de bord et pas sûr que l’on perde beaucoup dans les allures de près.
Pour le reste (spi, spi assy, code… ), je n’utilise pas ces configurations avec le Sharki et mon avis ne sera pas pertinent.
Personnellement, en complément d’un spi classique, ma préférence irait à un code H ou gennaker.
A voir les avis de spécialistes…

Merci Gamelan, c’est le choix que je viens de faire, code H, et je conserve mon spi Sym.
Je vais essayer cette configuration dans qqs semaines en mer Tyrrhénienne. A suivre!

Le code D ou gennaker c’est bien dans le petit temps, donc il faut voir les vents auquels tu seras soumis pour tes navigations futures et leur forces. Mais c’est clairement une voile qui est un vrai plus dans la garde robe.

Pour le portant au vent arriere,
Abandonner le systeme amel Tangonnet/Tangon au profit d’un tangon classique me parait etre une erreur, sauf si l’intention et d’utiliser ce tangon en le faisant passer en avant des haubans ce qui va fortement avancer le bout du tangon vers l’avant du bateau et a mon avis réduire de façon non negligeable l’écartement du point d’écoute possible.
Faire passer un tangon classique entre les deux haubans (l’avant et celui du milieu) va etre une manoeuvre faisable mais plutot cahotique en mer, car trimballer un tube de 4-5m et l’installer comme il faut avec les vagues et le vent … le systeme Amel d’origine simplifie tellement cette manoeuvre que c’est aimer se mettre en difficulté pour rien (amaha).
Je n’ai pas utilisé de spi symetrique sur mon maramu et je me demande jusqu’a quelle force de vent on peut raisonnablement le garder.
Mais j’ai utilisé le couple genois/balooner le tout tangonné sur les deux bords (de gibraltar aux canaries, des canaries au cap vert, et du cap vert a la martinique) et cela de 180 a 150° du vent vrai, et j’ai porté le tout jusqu’a un vent vrai de 20knt! (ce qui etait un peu osé je pense) Le bateau est agréable (pour du portant) et ces deux voiles tangonnées ne claquent jamais si on reste entre 180-150°, c’est un regal! Mon seul regret et de ne pas avoir le systeme d’enrouleur d’origine (le tube avec les 3 gorges) qui permet d’enrouler les deux voiles pour reduire la surface quand le vent monte (au coucher et levé du soleil pendant la transat).
Quand le vent est au dela des 18-20knts, j’enleve le balooner, enroule un peu de génois et je lance mon solent (sur l’etais largable) en face du genois. On retrouve alors un equilibre et une configuration qui me parait plus simple et moins dangeureuse que de mettre la gv en ciseau du genois.

Pour le portant au grand large,
c’est une allure que je n’aime pas beaucoup avec ce bateau, car le genois/balooner n’est plus utilisable, et le couple GV+génois n’est pas efficace car le génois est trop souvent masqué par la GV (surtout par mer formée qui balance bien les voiles).
C’est dans cette allure que le spi assy serait un vrai atout, simple a lancer et affaler, sans tangon meme. Par petit vent, le gennaker doit je pense fonctionner quitte a le tangonner pour eviter qu’il ne se dégonfle avec le balancement.

Je précise que je ne suis pas un grand marin et que je relate mes observations de parcours et utilisation seulement.
Personnellement, si je devais completer/modifier la garde robe, je revendrais le solent au profit d’une trinquette sur enrouleur car mon solent est trop petit pour les vents des antilles, et le greer sur l’etais largable, le replier etc est un peu fastidieu du fait que generalement ca se passe dans une mer qui secoue pas mal, et que l’on ne navigue qu’a deux. La trinquette sur enrouleur faciliterais la vie pour cette manoeuvre.
J’ajouterais un gennaker sur emmagasineur dans la soute a voile, monter un bout dehors sur ce bateau est assez simple et un maramu bien chargé comme il est en voyage longue duree est un bateau difficile a bouger vite en dessous de 10-15knts, cette voile serait une bonne solution pour le petit temps.
La cerise sur le gateau serait un gennaker d’artimon, mais juste pour le fun :grin:

Merci Laurent pour cette réponse très complète et argumentée.
Je vais suivre êtes conseils et conserver le système Amel; je me suis décidé pour un code H sur emmagasineur avec ajout d’une petite delphinière, une trinquette (en réutilisant l’emmagasineur), et en complétant le gréement avec un tangon classique pour pouvoir utiliser mon spi symétrique à différents angles de vent au portant.
J’ai aussi un spi d’artimon que je n’ai pas encore testé mais je vais le faire. Pour le ballonner, je retiens cette excellente idée pour le vent arrière, d’autant que mon bateau est équipé de l’étai à 3 gorges. Reste à trouver un ballonner d’occasion pour Sharki…
Merci encore et bonnes nav à tous.

Votre échange m’intéresse beaucoup, j’ai juste un tangon sur mon Sharki, et comme il n’y a pas de tangonnet, je ne sais pas si il est à la bonne taille pour l’utiliser avec un tangonnet.
D’autre part, peut’on trouver un tangonnet d’occase, ou en faire un ?
La précédente propriétaire avait prévu de monter un bout -dehors (j’ai le tube) pour porter un code D ou spi asymétrique.
Je l’utiliserai pour le petit temps.
Votre avis là dessus ?
Soi cela dérange, je peux créer une nouvelle conversation :slight_smile:
Pat_2b

Bonjour Pat,
je vais sur le bateau ce soir et pourrai prendre les mesures du tangonnet et du tangon.
D’occase, ça doit pouvoir se trouver, sinon un gréeur devrait pouvoir le faire avec les bonnes dimensions.
Perso, je suis en train d’équiper le bateau d’une delphinière articulée avec reprise par sous barbe pour pouvoir déporter un emmagasineur pour le code H. J’ai préféré cette solution car le bout-dehors occupe pas mal de place sur la plage avant et pour que le montage soit bien symétrique.
Je ne suis donc pas encore en mesure de donner un avis, mais je pense que ça devrait permettre d’utiliser les voiles par petit temps; en tout cas c’est le but.
Concernant le tangon, j’ai opté pour conserver le système Amel pour le plein vent Ar (j’ai un spi symétrique), ou pour utiliser génois + ballonner (que je n’ai pas encore). En revanche, je rajoute un tangon classique pour pouvoir utiliser mon spi symétrique, par petit temps, jusqu’au petit largue.
J’expériemente tout ça normalement en juin pour un grand tour en mer Tyrrhénienne.
Je pourrai donner mon avis ensuite.
Bonnes nav.

Pour ceux qui ont genois + ballooner, vous avez donc 2 tangons ?